Partagez | 
 

 Moi je me glisse comme une ombre noire, mais je transforme plus tes cauchemars en rêves.. [PV: Wilh']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mermaid
I need my happy ending
avatar
In Neverland, I'm
Amelia C. Sparrow
∞ Date d'arrivée à Neverland : 25/01/2013 ∞ MESSAGES : 135 ∞ ÂGE : 24 physiquement ∞ BOUILLE : Karen Smexy Gillan (le premier qui me met deux i à Gillan je le mange !)
MessageSujet: Moi je me glisse comme une ombre noire, mais je transforme plus tes cauchemars en rêves.. [PV: Wilh']    Ven 8 Fév - 2:33

Wilhelm & Amy
« J’aimerais être un flan. Un flan aux abricots ou nature tiens ! Un peu tiède, dans une boulangerie en vitrine... »

Fonds sous-marins, je crois bien que je m'ennuie. Je dis je crois bien parce qu'en vrai j'en sais fichtrement rien. A dire vrai on s'ennuie facilement ici bas sous l'eau. Je m'ennuie fortement ici bas, les autres je sais pas ils ne le montrent pas. Si une personne ne peut pas exprimer ses sentiments c'est difficile de les comprendre justement. Imaginez vous en train de parler à un crabe qui va passer à la casserole. Vous lui parlez en lui disant à quel point il va être succulent à manger et la pauvre créature essaie de vous dire que non ! Non elle n'est pas bonne à manger qu'elle a sûrement attrapée la rage sous-marine qui se propage à vitesse grand V par les pieuvres et leur encre maléfique. Satanés d'encre qui reste sur les cheveux et les visages et qui prend du temps à partir ! Alors je disais imaginez-vous cette scène, vous ne comprenez absolument pas ce que le crabe dit et pourtant il vous l'hurle à la figure. Mais la barrière de la langue est trop grande pour que vous puissiez comprendre. Ici bas c'est la même chose. Certaines mermaids hurle qu'elles en ont marre, mais les autres ne sont pas réceptives. Donc on sait pas, on a aucune idée et on pense qu'on est seul dans cette situation. Seul à vouloir tout lâcher pour vivre autre choses, vivre là haut avec les autres humains.. Ou vivre dans un autre monde carrément. Parce que c'est excitant de découvrir un tout nouvel univers avec des nouvelles cultures. Moi en tout cas ça m'intéresse, m'intéresse beaucoup plus que vivre aux fins fonds de l'océan.
Bref tout ça pour dire que je m'ennuyais fortement.

Je nageais entre les coraux, faut croire qu'aucun corauxphile n'était en vue aujourd'hui. Dommage j'aurais bien aimé rire un peu ou seulement m'amuser un peu avec cette espèce en voie de disparition pour le moment. C'est vrai qu'éprouver de l'attirance pour des coraux c'est assez étrange et masochiste comme chose.. Oui bon okay c'est pour rire tout ça. Mais justement comme c'est le but d'être drôle bah ça l'est tout simplement. Vous savez parfois il ne faut pas chercher très loin dans la vie. Souvent l'évidence est juste devant nos yeux, mais comme on veut pousser plus loin parce qu'avoir la réponse juste sous notre nez semble idiot.. Bah on la trouve pas simplement. Et comme dit plus haut on passe à côté comme de parfaits imbéciles. C'est comme quand on a une chose, une chose très importante. Et bien sûr on veut plus alors on la délaisse cette chose importante. On la délaisse tellement qu'elle termine par partir et là.. On le regrette amèrement. On regrette amèrement d'avoir laissé filer cette chose importante juste sous notre nez qu'on ne soupçonnait pas nécessiter.
Je pourrais rester des heures à parler de sujets comme ceux-ci, des heures à discuter et philosopher aussi si ça vous plaît. Mais en fait je préfère agir, ne pas rester sur place et bouger dans tous les sens. Non je ne suis pas hyperactive, mais j'aime bouger. Une vraie tornade sous-marine rousse. Bon le calme ne me dérange pas non plus, mais.. Oh puis zut je m'embrouille à trop parler comme ça.

Je nage rapidement jusqu'à retourner chez moi, ma « mère » va encore me faire sa crise si je ne rentre pas tôt. Parce que oui j'ai beau être une adulte responsable, ma «mère » me voit encore comme une personne toute innocente qui a besoin de protection. Avec elle oubliez la permission de minuit, si le soleil à la surface est couché je dois être à la maison point barre. Parce qu'on ne sait pas ce qui traîne dans ces eaux noires le soir ! Euh je sais pas peut-êtres des mermaids non ? Et hors du royaume peut-être des poissons ? Des Pieuvres et autre animaux sous-marins ? Je sais pas c'est une éventualité. Il se peut très bien que des morts vivants vivent cachés dans des épaves ou que des pirates aient reçu la faculté de respirer sous l'eau pour venir nous capturer plus facilement. Des idiotes que ma « mère » serait capable de me sortir juste pour que je prenne assez peur et ne parte pas trop loin. « Amelia, je peux savoir où tu étais ? » Oui.. Mais non. Ce n'est pas que le sujet ne vous regarde pas mère.. Non en fait il ne vous regarde pas. Alors je vais tout droit dans ma chambre me poser sur mon lit, un lit que les humains pourraient trouver étrange. D'après Arya ils dorment dans des.. Draps sur des matelas ? Je ne sais pas, tout ça c'est très loin pour moi. Je suis habituée à mon petit lit une place et à mon hippocampe bleu en algues et coquillages qui y trône. Excusez-moi d'avoir ce « jouet » encore avec moi messieurs dames. Et donc je m'installe en attendant que le temps passe et que la voie soit libre parce que c'est pas tout, mais moi j'aimerais bien sortir d'ici en douce. Moi faire le mur pour allez voir des garçons ? Oh non jamais.. C'est plus pour me rendre à la surface. Et ce malgré Clochette qui a pété un câble de fée. Je veux juste jeter un coup d'oeil, juste voir. Et puis à en juger par ce qui se passe ici bas le temps en haut a dû s'être calmé un peu ces temps-ci. Enfin je dis ça, mais j'en sais rien, c'est une supposition de mermaid curieuse.

Je sors de chez moi rapidement en essayant de faire le moins de bruit possible en nageant. Je passe discrètement par les habitations et m'éloigne de la zone des mermaids. Si je tombe sur quelqu'un autant que ce soit le plus loin possible de notre royaume. Ca le ferait mal sinon, très mal. Et une fois que j'ai l'impression d'être à une distance raisonnable je me mets à nager vers la surface. Je vois déjà la lumière et pas au bout du tunnel ! Emergeant hors de l'eau je vois le soleil qui commence à descendre à l'horizon. C'est un des plus beaux spectacle qui puisse exister ici à Neverland. L'ennuie c'est quand ce spectacle est plus au moins gâché par l'embarcation qui arrive. D'où je ne sais pas, mais j'ai soudain très envie d'aller y jeter un coup d'oeil, par curiosité. Disons que c'est une pulsion de ma part voilà. Je replonge et nage jusqu'à la tâche que fais l'embarcation au-dessus de l'eau. Ne venez pas me demander pourquoi je me mets à nager en rond autour, je crois bien être dans une période requin ou j'ai envie d'agir comme eux. Bon bah si c'est comme ça autant faire une petite frayeur rapide à ce ou ces pirates qui voguent tranquillement. Rapide avant qu'ils n'aient le temps de réagir, je veux faire mon requin pour m'amuser un peu et au poulpe le danger.

Je tourne autour laissant apparaître une de mes nageoires de temps en temps, elle me servira d'aileron tiens. J'espère que l'occupant ne vas pas se douter qu'elle appartient à une mermaid sinon je suis mal. Et puis je cogne l'embarcation avec toute la force possible me servant également de ma queue de poisson ayant plus de force que mes bras. Je la cogne juste assez pour la faire bouger sans qu'elle se retourne. Ah ouais je serais très mal si c'était le cas. Puis moi ça me fait rire de faire un peu peur à ses pirates, normalement ce sont eux qui nous font fuir bah pas aujourd'hui. Tiens encore et encore je trouve ce petit jeu divertissant, mais faudrait pas qu'il prenne trop de temps non plus. Les meilleures blagues sont souvent les plus courtes dit-on. Alors j'émerge encore une fois posant mes bras sur la barque. Les cheveux roux me couvrant une grande partie de mon visage je n'y vois pas tout je l'admets. « Bouh ! » Qu'importe qu'il ne me voit ou non, je ne resterais pas longtemps. Juste assez pour voir sa réaction et je replonge après. Faudrait vraiment pas durer trop longtemps avec ce soleil qui descend. De drôles de bestioles traînent dans ces environs et je ne parle pas de moi ou de mes congénères. Loin de là..

© Chieuze



couleur:
 

_________________
She belongs to the sea after all
Sad like a melody. Somebody's symphony is striking a chord. Standing here looking by. Stumble around and find my way to your door. You wanna know, why ? Cause I wanna know.. Why ? Say it Amelia. And say it's true. That our lives were thought the dying we do.. Amelia∆ belladone.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Moi je me glisse comme une ombre noire, mais je transforme plus tes cauchemars en rêves.. [PV: Wilh']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sur cette terre, comme l'ombre nous passons. Sortis de la poussière, nous y retournerons. PV Louvly
» Comme une ombre dans la foule... [libre] [TERMINE]
» Rodolphus Lestrange #Etre abjecte qui se glisse dans l'ombre...#
» (M) AU CHOIX/je serais comme ton ombre.
» Comme une ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: 
Sea
 :: 
-